Accueil

« Racon­ter des his­toires scé­na­ri­sées, induit les conduites à venir, à ceux à qui s’adresse la nar­ra­tion »

Patrick Bou­che­ron – Cours Col­lège de France 2020-01-14

Si nous vou­lons construire un autre ave­nir, il nous faut l’i­ma­gi­ner, le racon­ter, lui don­ner vie. Tous les films et les séries, que l’on nous pro­pose, n’i­ma­ginent pas un monde dif­fé­rent et posi­tif. Nous ne voyons que des dys­to­pie, fini les ave­nirs radieux.

Pour­tant, il est des mondes mer­veilleux qui peuvent adve­nir. Il nous suf­fit d’a­bord de les ima­gi­ner. Rendre vivant et concret, des idées et des concepts, émanent des par­tis ou de la socié­té civile,  nous offre la pos­si­bi­li­té de construire un ave­nir réa­li­sable et bien­veillant.

A vos plumes et vos cla­viers, racon­ter nous, sous forme d’ar­ticle de jour­naux fic­tif, de récit, de jour­naux intime, de scoop,  ce que sera demain si nous met­tions en place un vrai reve­nu de base, la sécu­ri­té sociale ali­men­taire, une tran­si­tion éner­gé­tique, une socié­té des usages, etc…

Share Button